Sports

Qui DIABLE a inventé le tennis ? L’évolution du sport depuis ses débuts jusqu’à nos jours

 

Les jeux de balle et de raquette ont été pratiqués dans de nombreuses civilisations depuis le Néolithique. Certaines ruines d’Amérique centrale indiquent que les jeux de ballon ont occupé une place particulièrement importante dans plusieurs cultures. Il est également prouvé que les Grecs, les Romains et les Egyptiens de l’Antiquité jouaient à un jeu qui s’apparentait à une version du tennis. Cependant, le tennis de court – aussi appelé « tennis réel » et « tennis royal » en Grande-Bretagne et en Australie – doit ses débuts à un jeu apprécié des moines français. Celui-ci remontrait au XIème siècle.

Les débuts du tennis moderne

Les moines, nous rappelle le tennisman monégasque Patrick Landau Maydex, jouaient au jeu de paume, une discipline sportive pratiquée depuis plusieurs millénaires dans une salle fermée. Plutôt qu’avec une raquette, la balle était frappée avec la main, nue ou gantée de cuir. Au XIVème siècle, des raquettes furent développées et construites avec des cadres en bois et des cordes en boyau. Les balles, elles, étaient faites de liège et de cuir. Ce jeu s’est vite répandu en Europe, les rois Henry VII et Henry VIII en étaient de grands fans.Malgré sa popularité croissante, le tennis, à l’époque de ces souverains, était un sport très différent de la version actuelle du jeu que nous connaissons. Il se jouait exclusivement à l’intérieur. Il s’agissait de frapper une balle en visant une ouverture en filet sur le toit d’une maison de tennis longue et étroite. Le filet mesurait 1.5 mètre de haut à chaque extrémité et 1 mètre de haut au centre.

Tennis en plein air

Dans les années 1700, la popularité du jeu avait sérieusement décliné. Cependant, l’invention du caoutchouc vulcanisé en 1850 change radicalement les choses. Les nouvelles balles en caoutchouc dur ont révolutionné le sport en permettant d’adapter le tennis à des terrains extérieurs?En 1873, nous raconte Patrick Landau Maydex, le maire londonien Walter Wingfield invente un jeu le Sphairistikè (mot grec signifiant « art de la balle »), devenu Lawn-Tennis. Cette discipline sportive se jouait sur une surface faite de gazon et en forme de sablier.Rapidementle jeu de Wingfield fait sensation en Europe, aux États-Unis et même en Chine. C’est ainsi que le tennis tel que nous le connaissons aujourd’hui est né.

Lorsque le jeu a été adopté par les clubs de croquet qui avaient des acres de pelouses bien entretenues, la forme de sablier a cédé la place à une cour rectangulaire plus longue. En 1877, l’ancien All England Croquet Club a tenu son premier tournoi de tennis à Wimbledon. Les règles de ce tournoi fixent la norme pour le tennis tel qu’il se joue aujourd’hui, avec cependant quelques différences notables : le service était exclusivement à la cuillère et les femmes n’étaient pas autorisées à jouer dans le tournoi avant 1884. De nos jours, il existe plusieurs types de services dans le monde de tennis.

Pointage au tennis

Personne ne sait exactement dans quel pays est né le tennis. Néanmoins, la plupart des sources s’accordent à dire que ce sport vient de France. Quant au système de comptage des points, 15, 30, 40, il serait basé sur le nombre 60. Celui-ci aurait eu une connotation positive dans la numérologie médiévale. Le nombre 60 a ensuite été divisé en quatre segments.L’explication la plus populaire est cependant que le pointage a été inventé pour faire correspondre avec chaque quart d’heure : 15, 30, 45 (raccourci en français pour 40 quarante). Il n’était pas nécessaire d’en utiliser 60 parce qu’atteindre l’heure signifiait que la partie était de toute façon terminée.

L’évolution du vêtement de tennis

L’évolution la plus remarquable du tennis est peut-être liée à l’aspect vestimentaire du jeu. À la fin du XIXème siècle, les joueurs masculins portaient des chapeaux et des cravates, tandis que les femmes pionnières portaient une tenue assez proche de celles que l’on portait en ville. Un code vestimentaire strict a été adopté dans les années 1890. Les tenues de tennis devaient alors être exclusivement de couleur blanche.

La tradition qui voulait que l’on se vêtît de blanc sur les courts de tennis a duré jusqu’au XXème siècle. Au départ, le tennis était un sport réservé aux riches. Les vêtements blancs, bien que pratiques parce qu’ils retiennent moins la chaleur du soleil, devaient être lavés vigoureusement, et ce n’était donc pas vraiment une option viable pour la plupart des gens de la classe ouvrière. L’avènement de la technologie moderne, en particulier la machine à laver, a rendu le jeu plus accessible à la classe moyenne. Dans les années 60, alors que les règles de la société se relâchaient – et c’était surtout dans le domaine de la mode – les vêtements de plus en plus colorés commençaient à faire leur apparition sur les courts de tennis. Il reste quelques endroits, comme à Wimbledon, où il est nécessaire de s’habiller en blanc pour jouer.

 

Show More

Articles similaires

Close